OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Incroyable Louisiane

La découverte de la Louisiane nous réserve plein de surprises !

Après Washington, cap vers le sud du pays. Initialement pas prévu au programme et rajouté à la dernière minute, l’état de la Louisiane fut une belle découverte.

Voyage dans le temps à la Nouvelle Orleans.

On arrive sous la pluie à la Nouvelle Orléans, la plus grande ville de la Louisiane où la musique jazz est au cœur d’une ambiance festive.

P1000459    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On pose la voiture pour quelques jours pour un repos bien mérité après ces 2 000 km et on s’installe à l’auberge NOLA qui offre un très bon rapport qualité (propreté et localisation) / prix.

Sans perdre de temps, entre deux averses on part à la découverte de la ville. On monte dans le tramway historique de la Nouvelle Orléans, le plus vieux au monde. Avec ses chaises en bois dont les dos changent de sens en fonction de la direction du tram et un poste de conduite « old school », c’est une expérience à part entière. D’ailleurs, le lendemain on montera dans ce tram pour un voyage jusqu’au bout de la ligne Saint Charles puis dans le sens inverse jusqu’au centre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour cette première après-midi, on prend le tram de la ligne Saint Charles jusqu’au centre ville et on s’engage à pied dans la rue Bourbon au coeur du Quartier Français, un coin plein de surprises ! Composé de bâtiments d’architecture espagnole, ce quartier historique (qui est un des seuls de la ville au dessus du niveau de la mer et a donc survécu à l’ouragan dévastateur de 2005 Katrina), regorge de bars et de restaurants mais surtout de bars avec des scènes musicales et qui ont même des comptoirs à emporter avec des gobelets en plastiques. On note que la Nouvelle Orleans est une des seuls villes du pays où il est autorisé de boire de l’alcool dans la rue. C’est ainsi une grande beuverie à ciel ouvert – on nous raconte d’ailleurs que l’ambiance a beaucoup changé depuis Katrina, que l’esprit jazz d’avant à été remplacé par de la musique bruyante et commerciale et les amateurs de musique par fêtards. La ville aurait ainsi perdu de son authencité…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bref, on se promène dans ce beau quartier qui mélange un style français, espagnol et américain. On suit un self-guided tour disponible au centre d’information pour en apprendre plus sur ces vieilles bâtisses et rues dont Jackson Square, la cathédrale Saint Louis, le premier immeuble de la ville… ainsi que de nombreux vieux bâtiments transformés en galeries d’art. On se perd volontiers dans les rues de traverse, loin du boucan de Bourbon street. On traverse tout ce quartier pour arriver à Frenchman Street où se trouvent de bons groupes de blues et de jazz. On passe de bar en bar pour écouter plusieurs groupes de musique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

À la fin de la soirée, un bel orage nous attend avec une pluie torrentielle et des éclairs à illuminer tout le ciel. On court vite à travers le quartier toujours très animé pour reprendre le tramway et retourner à notre auberge (pour une courte nuit merci les ronfleurs… les joies de dormir en dortoir…)

C’est la « marine week » dans la ville, des bateaux de la marine étant accostés au port de la ville, on croise de nombreux marins vétus de blanc à faire la fête dans la ville. C’est original !

Le lendemain, on se balade à pied dans le Garden District proche de notre auberge où se trouvent d’immense maisons, à l’époque c’étaient les maisons d’hiver des riches familles propriétaires des plantations. On se retrouve au cimetière historique Lafayette où il y a de grands caveaux dédiés à ces familles depuis le XIX siècle. Puis on se balade sur Magazine Street où on croise de nombreux restaurants et magasins d’antiquités avant de faire notre voyage en tram. On prend une pause en route pour déjeuner local : crawfish et catfish (écrevisses et poisson chat), c’est très bon !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA    P1000477

P1000474    P1000470

OLYMPUS DIGITAL CAMERA    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De retour au centre ville, toujours aussi animé et alcoolisé, on visite le musée au Presbytère où on voit une exposition sur Katrina et ses conséquences ainsi qu’une exposition sur la tradition de Mardi Gras et le grand défilé dans la ville.

On part ensuite se balader au French Market et on s’y pose en terrasse avec des Daiquiris en ecoutant un groupe de jazz. Il fait bon vivre à NOLA. Après cette pause, on part à la découverte du Warehouse District, l’ancien quartier industriel, qui se compose évidemment de vieux bâtiments industriels désormais des galeries d’art pour la plupart. On fait également un saut au marché français pour goûter les célèbres cafés au lait et beignets du Café du Monde. C’est bon et un lieu historique mais ce n’est pas une grande découverte gastronomique…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Avec le tram on repart au quartier français pour assister à un concert de jazz, le plus réputé de la ville au Preservation Hall. Après une heure de queue on rentre dans une toute petite salle ancienne et en bois. Ils sont 6 musicians qui nous offrent un show magique. La musique était remarquable, elle transmettait tellement d’émotions, on a adoré ce moment d’inspiration par ces artistes exceptionnels dont le batteur / chanteur que l’on surnomme le « Roi de Tremé ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De bon matin on quitte l’auberge et on traverse le quartier Ninth Ward, celui le plus affecté par l’ourgan 10 ans plus tôt. Beaucoup est reconstruit mais on croise tout de même des espaces vides d’anciennes fondations et de vieilles maisons avec les tags des sauveteurs. On se rend surtout compte du bas niveau du quartier face à la mer.

Sur la route des plantations.

On quitte la ville pour la route des plantations. Curieux d’en savoir plus sur cette époque, on visite la plantation créole Laura. Une visite guidée basée sur les mémoires de Laura (arrière petite fille du fondateur de la plantation) nous raconte l’histoire de cette famille venue de France et installée le long du Mississippi pour cultiver la canne à sucre. L’histoire est très intéressante et marque le feminisme de cette famille avec la gestion de la plantation passant de mère en fille, surprenant pour l’époque. On y decouvre egalement la vie des esclaves et leurs conditions ce travail dont le code noir de 1724 qui impose des règles aux propriétaires français dans leur gestion des esclaves.

P1000484

P1000496    P1000490

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On pousuit notre découverte de cet état aux racines françaises en passant par la jolie ville de Lafayette. Au centre d’accueil on regarde un film sur l’histoire peu connue des Acadiens, ces Français arrivés en Nouvelle Ecosse à l’époque de la colonisation de la « Nouvelle France » soit le Canada, puis exilés par les Anglais lors de la conquête. Emprisonnés en Angleterre puis liberés et dispersés en France, ce peuple n’a pas réussi à y trouver sa place. Nombreux repartent ainsi en Louisiane (quand cela appartenait à la France), d’où le terme Cajun que l’on trouve partout dans cette région pour la gastronomie, la danse, les habitants… Cajun est une déformation linguistique du mot Acadien. On dort dans un super beau (et vide) camping à Palmetto Island. La végétation environnante et le climat chaud / humide nous donne l’impression d’être dans une jungle tropicale ! On y croise également des amadillos, drôle de bête !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

P1000499

Attention Alligators !

Le lendemain on repart au nord au Lake Martin pour un Swamp Tour afin de découvrir un des nombreux marécages de la Louisiane. Pendant deux heures, en bateau, le guide nous raconte les histoires des marécages, nous présente d’immenses arbres cyprès recouverts de mousse espagnole et les habitants locaux : tortues, alligators et toutes sortes d’oiseaux. C’est excellent ! Les paysages sont spectaculaires et il fait super beau !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA    P1000542

OLYMPUS DIGITAL CAMERA    P1000567

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La Louisiane a été une superbe découverte et c’est un état que l’on espère revenir visiter plus en détail dans le futur !

Avril 2015

États traversés : New York, Massachusetts, Connecticut, New Jersey, Pennsylvanie, Delaware, Maryland, District de Columbia, Virginie, Caroline du Nord, Tennessee, Géorgie, Alabama, Mississippi, Louisiane.

Km au compteur : 3 156 km

  • Yann

    ça semble pas mal du tout ! En tout cas vous donnez envie de repartir à l’aventure ! Profitez-en bien les loulous !