OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Californie du sud : du désert à l’océan

La Californie est un état qui nous a surpris et beaucoup plu par sa diversité : du désert à l’océan, des forets d’arbres millénaires aux mégalopoles…

Nous allons y dédier plusieurs articles en commençant par le sud de cet état avec le Joshua Tree National Park, San Diego et Hollywood.

Joshua Tree National Park

En quittant Las Vegas, on reprend l’authentique route 66. On y parcourt plusieurs centaines de kilomètres sans croiser d’autres voitures, on traverse une grande zone militaire ainsi qu’une ancienne zone volcanique. On arrive tard au Joshua Tree National Park, il fait déjà nuit et tous les emplacements de camping sont pris. En traversant le parc de nuit, on a l’impression d’être sur une autre planète. La route est bordée d’arbres avec de multiples bras touffus qui dans le noir sont effrayants. On arrive finalement la ville voisine où on dort sur un parking WallMart.

P5212109.jpg

Au réveil, on retourne dans le parc et on fonce en premier aux campings pour trouver un emplacement pour la nuit. La chance est avec nous et on en trouve un plutôt rapidement (pourtant il y en a peu de disponibles). On apprend que ce weekend c’est Memorial Weekend, un weekend de 3 jours aux USA qui marque également le début de la saison estivale… d’où la foule dans le parc et dans les campings. On découvre également que le Joshua Tree National Park est de renommé international pour ses points d’escalade avec ses nombreux rochers de granite. On comprend mieux la population plutôt jeune et cool du parc.

Sachant où on allait dormir le soir, on se lance l’esprit tranquille à la découverte de ce parc qui est le lieu de rencontre de deux déserts le Colorado Desert et le Mojave Desert. Cette jonction permet la cohabitation de deux écosystèmes, l’un plus aride parsemé de cactus et l’autre recouvert des Joshua Tree, ces grands Yuccas à la fois amusants et mystérieux.

P5222113.jpg P5222114.jpg

P1010087.jpg

P5222125.jpg P5222131.jpg

P5222116.jpg

On commence par le Cholla Cactus Garden dans le Colorado Desert où on se promène parmi les cactus, c’est vraiment dépaysant ! Puis, on remonte au Mojave Desert et on part sur le Lost Horse Trail pour un aller-retour de 6 km qui se révèle au final être une boucle de 10 km… On y voit une ancienne mine d’or et on découvre, seuls, l’arrière pays avec des immenses rochers et Joshua Tree (Yucca Brevifolia).

P1010108.jpg P5222140.jpg

P1010111.jpg

P1010116.jpg P5222149.jpg

Ces arbres fascinants ne se trouvent que dans cette région du monde. On passe du temps devant chaque Yucca que l’on croise tellement chacun est unique. Ce sont vraiment des arbres étonnants, on dirait presque qu’ils dansent…

P5222135.jpg P5222130.jpg

Le nom Joshua Tree aurait été donné par un groupe de Mormons traversant le désert au XIX siècle et qui voyait dans ces arbres le prophète Joshua montrant, bras tendus, la terre promise.

P5232180.jpg

Sur la route du retour au camping, on s’arrête admirer la vue sur la vallée quelque peu polluée depuis le point d’observation Keys View.

P5222165_stitch

Au camping on allume vite un feu pour nous réchauffer, en ce mois de mai, une fois le soleil couché, il fait froid dans le désert.

P5232175.jpg

P5232177.jpg

Le lendemain, avant de quitter le parc pour voir ces beaux Yuccas une dernière fois, on parcourt deux petites randonnées de 2 km chaque : le Barker Dam et le Hidden Valley Trail.

San Diego

En quittant Joshua Tree on prend la route en direction de San Diego où avant d`arriver dans la ville, on s’arrête à la foret nationale de Cleveland pour une nouvelle nuit de camping sauvage.

On commence notre journée improvisée de visite de San Diego par la presqu’île El Staton Balneaire Coronado. On se promène le long de la plage et on y voit le célèbre hôtel au toit rouge le Hotel Del Coronado.

P5242187_stitch

On se trouve au point le plus loin de notre voyage depuis Montréal.

Ensuite, on entre dans la ville de San Diego et on s’arrête au Balboa Park. Il y a beaucoup de monde en ce long weekend et c’est difficile de s’y garer. Une fois à pied, on visite une partie de cet immense parc, on voit les kiosques de nourriture de chaque pays de l’ONU et on assiste aussi un concert d’orgue au Spreckels Organ Pavillon.

On reprend la route en direction de la vieille ville qui à l’air très jolie mais ce weekend, il y est impossible de se garer sans dépenser une fortune la place de parking. On abandonne et on file à la Jolla, un village sur une falaise en bord de mer. C’est beau et plus calme. Sur la plage on voit même des phoques venus s’y reposer !

Hollywood

On décide de ne pas aller au centre de Los Angeles car c’est une ville qui nous attire pas du tout, on sait qu’on aurait beaucoup de bouchons sur la route, des difficultés pour se garer et sans doute une grande foule en ville.
On ne rentre pas en centre ville mais on visite ce coin en 4 étapes :

1- Griffith Park : en grimpant la colline on a une vue sympa (mais dans le brouillard) de L.A et du célèbre panneau Hollywood.

P5252195.jpg

P5252200.jpg

2- Hollywood : on se balade sur le fameux Walk of Fame ou se trouvent les étoiles au sol des célébrités. On voit le Chinese Theatre avec les empreintes des pieds et des mains des stars et on croise également beaucoup de personnes déguisés.
Personnellement, on a été déçus de Hollywood. On s’attendait au même effet strass et paillettes Vegas sauf que ce n’est pas le cas… Ce boulevard est mal entretenu et pauvre. On lit aussi que une fois la nuit tombé, c’est un coin qui devient très dangereux. C’est à faire bien sur mais décevant par rapport à l’image que l’on peut en avoir…

P5252218.jpg P5252205.jpg

P5252219.jpg P5252222.jpg

3- Venice Beach via Beverly Hills : on traverse le quartier très riche avec ses maisons immenses et ses palmiers afin d’arriver à la plage. Le long de la Venice Boardwork on voit des boutiques en tout genre et de nombreuses activités sportives. On en profite pour tremper nos pieds dans l’océan Pacifique, on est à l’autre bout du monde !

 

P5252235.jpg P5252229.jpg

P5252247.jpg

4- On quitte L.A par l’Angeles National Forest au nord de la ville. On assiste à un magnifique coucher de soleil sur cette magnifique foret montagneuse où on passe une nuit de camping sauvage. C’est LA belle découverte de la journée.

P5252257.jpg

 

Mai 2015

États traversés : New York, Massachusetts, Connecticut, New Jersey, Pennsylvanie, Delaware, Maryland, District de Columbia, Virginie, Caroline du Nord, Tennessee, Géorgie, Alabama, Mississippi, Louisiane, Texas, Nouveau Mexique, Arizona, Utah, Nevada, California.

Km au compteur : 10 280  km