OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Nord-Ouest Américain : État de Washington

On poursuit la montée de la côte ouest américaine en arrivant dans l’état le plus au nord (hors Alaska) du pays : l’état de Washington.

Mont Rainier National Park

Pour notre première étape dans cet état, on se lance à la conquête du Parc National du Mont Rainier (ou du moins de ses prairies). Au cœur de la chaine montagneuse des Cascades et aux portes de la mythique ville de Seattle, ce volcan, le plus dangereux du pays s’élève à plus de 4300 mètres et domine la région.

En tant que quatrième sommet le plus haut des États-Unis, son pic et ses neiges éternelles attirent de nombreux visiteurs qui tentent d’atteindre son sommet mais… seulement la moitié y arrivent !

N’étant pas équipés pour un tel périple, sur les conseils d’une Ranger on effectue une petite balade pour voir une jolie cascade et observer de magnifiques fleurs alpines. Le départ se fait au visitor center et grand parking de Paradise. C’est la saison idéale pour voir ces fleurs sauvages qui couvrent les prairies. On y passe des heures à photographier toutes ces variétés et à essayer de voir le haut du volcan au travers des nuages très denses ce jour.

P1010946

P1010970 P1010977

P1010987

P6193420 P6193428

P1010992

P6193410

En voiture, on traverse ensuite le parc en s’arrêtant aux points d’intérêt du dépliant, le Box Canyon et les grands arbres du Patriarch Trail. En grimpant en altitude on croise aussi de la neige le long de la route !

On contourne le Mont en essayant d’échapper aux nuages qui le cache… A Sunrise Point, le point le plus haut accessible en voiture (1 960 m), on trouve un visitor center et un lodge, les deux fermés en cette saison et c’est le point de départ de nombreuses randonnées. Avec peu de temps sur place et la présence de tous ces nuages, on choisit la randonnée facile Trail Forest, aller-retour de 3,2 km. Celle-ci nous amène au cœur de prairies alpines et on aperçoit enfin le sommet du le majestueux Mont. Qu’est-ce que c’est beau !

P6193452 P6193471

P6193476

P6193494

P6193490

P6203498

Comme tous les parcs nationaux, l’entrée par voiture est de 15 $ ou bien c’est gratuit si vous avez le Annual Pass  (80 $ à l’achat puis accés illimité et gratuit à tous les parcs nationaux du pays) !

 

Seattle

À 80 km de là, se trouve la ville de Seattle.  Une ville qui me faisait rêver par ses gratte-ciels, sa position géographique entourée d’eau et de montagnes, ses ferries, et ses nombreuses apparitions dans la série Grey’s Anatomy.

On s’installe dans le camping le plus proche de la ville (bien moins cher qu’une chambre en ville) et on espère nous rendre à Seattle en train pour éviter parkings et bouchons. Malheureusement on est samedi et ces trains de banlieue ne circulent que la semaine… Dommage ! Pas le choix, il faut s’y rendre en voiture.

On commence par une visite au Convention Center où se trouve un centre d’informations touristiques afin de récupérer des informations sur la ville, planifier notre visite et savoir où se garer au meilleur tarifs… Après avoir eu tout plein de conseils et d’idées par la guide, on déplace la voiture dans un autre parking, on chausse les chaussures de randonnée et on part découvrir Seattle à pied.

La première visite sera le Downtown qui avec ses nombreux magasins est très dynamique en ce samedi. On passe ensuite dans le centre financier, lui à l’inverse très calme car c’est le week-end. On monte dans le Columbia Center, un grand gratte ciel noir qui domine la ville, pour avoir une superbe vue du haut 73eme étage. On y observe la ville, le port et sa zone industrielle, les autoroutes, les ferries et les avions ainsi qu’une très belle vue sur le Mont Rainier.

P6203503

P6203510

On a hésité entre le Columbia Center ou le Space Needle pour avoir la vue sur la ville. On a choisit le premier car l’entrée était moins cher, on est monté plus haut, on a vue sur la fameuse Space Needle et une fois le ticket acheté on peut y accéder toute la journée jusqu’à la fermeture. 

Après ce moment en altitude, on remet les pieds sur terre en partant explorer la vieille ville. On visite le musée gratuit Klondike National Park qui explique toute la reconversion de la ville fin 1890 lors de la ruée vers l’or de Seattle au Yukon au Canada. En effet, à cette époque la ville souffrait de la dépression économique et d’un grand incendie qui avait dévasté quasiment tout le quartier des affaires. La ville a su profité de cette ruée vers l’or à Klondike en devenant un centre clé pour le départ des expéditions. De nombreuses boutiques ont ouvert pour fournir les 100 000 prospecteurs (habits, équipement, nourriture…) qui se sont lancés à la recherche de la cette richesse. Avant de partir sur cette expédition, les hommes et femmes devaient obligatoirement respecter une liste de fournitures pour survivre aux conditions extrêmes qui les attendaient. Sans tout cet équipement, les douaniers Canadiens avaient pour ordre de leur refuser l’entrée au Canada.

Les plus riches ont pu se rendre rapidement à Klondike en bateau mais nombreux sont ceux qui ont du se lancer dans cette dure expédition à pied les plus. On dit que sur les 100 000 au départ, moins de 40 000 personnes sont arrivés à Klondike. La route était longue, difficile et en arrivant sur place il restait peu opportunités. Ainsi peu de personnes sont devenues riches avec ces exploitations et beaucoup sont repartis les mains vides.

Il y a eu un tel engouement pour cette expédition que de nombreux photographes, écrivains sont partis pour immortaliser l’aventure. Des œuvres à découvrir dans ce musée.

En quittant le musée, on descend ensuite au front de mer, en passant sous l’auto-route bien sur… C’est tout là les désavantages des grandes villes américaines construites pour la voiture… Cependant, à Seattle tout le front de mer est en pleine reconversion. Ils essayent de transformer tout cet espace anciennement industriel en lieu de sortie et de loisirs pour les citadins. On y trouve actuellement un food court Minors Landing, une grande roue et l’aquarium.

P6203533

P6203521

Après une petite glace, on repart au centre ville via Pike Market, le plus vieux marché du pays, malheureusement désert à cette heure. On retourne au Columbia Center pour un petit apéro au sommet et admirer le coucher de soleil sur la ville.

P6203544

À la tombée de la nuit on quitte la ville pour dormir au camping réservé plus tôt dans la journée. Le camping est très vieillot et pas très propre mais à seulement 30 km de la ville, on ne fait pas les difficiles.

Le lendemain on se gare directement au Seattle Center, bien moins cher que le centre ville, et on visite ainsi tout le quartier construit pour l’exposition universelle de 1962. On y trouve l‘Experience Music Center, la fameuse tour Space Needle, le mono-rail, une fontaine internationale…

Après la visite de l’extérieur de ces lieux, on repart en dirirection du centre ville à la recherche de l’hôpital fictif de Grey’s Anatomy. On y trouve un des bâtiments utilisé pour les tournages mais ce n’est pas le principal qui se trouve à Los Angeles, je suis bien déçue !

P6213592

P6213613

P6213622

P6213597

De retour dans le centre ville, on se promène au Pike Market qui à cette heure-ci est très animé. Il y a des stands d’artisanat, des fruits et légumes, un célèbre stand de poissonniers dont les gars crient et se lancent les poissons… Quelle ambiance !

P6213601

P6213604

Pour finir, on repart dans le Downtown pour prendre le mono-rail qui lors d’un voyage dans le temps de 90 secondes nous ramène au centre de l’exposition universelle.

Avant de quitter la ville, on visite une boutique Microsoft au cœur de l’immense université de la ville ainsi qu’une boutique légale de cannabis récréatif, en effet, c’est légal depuis 2014. Drôle d’expérience que je ne détaillerais pas ici !

P6213624

Petite anecdote pour la route : avant d’arriver au Mont Rainier, on s’aventure dans la foret national avoisinante pour y passer la nuit. Après avoir grimpé difficilement une grosse cote, évité les nids de poule et bosses de ce chemin de terre on arrive enfin à un terrain plat. Sauf que… en sortant de la voiture, on se rend compte qu’à nos pieds se trouvent des milliers de douilles plus ou moins anciennes ainsi que de nombreux objets qui ont servi de cibles. En effet, il est légal de s’entrainer au tir dans certaines de ces forets d’état. Cependant, nous n’étant pas habitués aux armes, on ne se sent pas du tout à l’aise et on quitte sans plus attendre les lieux.
Ce soir là, nous avons mis quasiment 3 heures pour trouver un coin pour dormir pour la nuit… Finalement, on se gare dans un camping officiel de forêt pour une vingtaine de dollars – ces campings des forêts nationaux varient entre 10 et 30 dollars, dans ces derniers se trouvent un Camp Host, un hôte qui y vite pour la saison dans son camping car / bus et gère le camping, il y aussi des emplacements avec tables et souvent un foyer pour le feu, des toilettes sèches et parfois de l’eau courante).

Juin 2015

États traversés : New York, Massachusetts, Connecticut, New Jersey, Pennsylvanie, Delaware, Maryland, District de Columbia, Virginie, Caroline du Nord, Tennessee, Géorgie, Alabama, Mississippi, Louisiane, Texas, Nouveau Mexique, Arizona, Utah, Nevada, Californie, Oregon, Washington.

Km au compteur : 15 855 km